Edgar Morin a acceptĂ© d'ĂȘtre le parrain de notre Quartier Rural en transition de Lustrac fondĂ© sur l'application de sa pensĂ©e complexe

đŸ”„đŸŒ± Quartier Rural en Transition & PensĂ©e Complexe d’Edgar Morin: InterdĂ©pendance & Synergies đŸŒ±đŸ”„

Comme vous le savez, pour celles et ceux qui nous suivent, Notre Quartier Rural en Transition (QRT), initiĂ© par l’Association TERA et ses partenaires, est parrainĂ© par Edgar Morin. Et ce n’est pas pour rien.

Depuis sa fondation, il y a presque dix ans, j’ai tenu Ă  ce que notre expĂ©rimentation incarne les principes de la pensĂ©e complexe d’Edgar Morin, que j’avais travaillĂ© en tant qu’entrepreneur humaniste lors de ma formation Copernic au Centre des Jeunes Dirigeant. Vous imaginez ma joie quand Edgar a acceptĂ© d’ĂȘtre notre parrain 🙂

Son approche holistique et interdĂ©pendante nous invite Ă  repenser notre maniĂšre d’aborder les problĂšmes et les solutions. C’est ce que nous avons essayĂ© de faire avec TERA et aujourd’hui avec son 1er QRT pilote. Voici en rĂ©sumĂ© les concepts de la pensĂ©e complexe que vous reretrouverez dans notre expĂ©rimentation :

SystĂ©mie : Le QRT adopte une vision systĂ©mique en crĂ©ant un Ă©cosystĂšme coopĂ©ratif territorial, oĂč les acteurs privĂ©s, publics et de la sociĂ©tĂ© civile coopĂšrent pour un dĂ©veloppement territorial durable et inclusif.

Contextualité : Les solutions proposées par le QRT tiennent compte du contexte local et des spécificités du territoire, contribuant à la revitalisation des zones rurales en adaptant les interventions à nos besoins et nos ressources.

Boucle rétroactive : Le QRT met en place des mécanismes de rétroaction pour ajuster et améliorer continuellement les actions menées, en évaluant les impacts sociaux, environnementaux et économiques des projets.

Auto-organisation : Les habitants et les partenaires du QRT sont encouragés à prendre des initiatives, à expérimenter et à innover pour contribuer à la transition vers un modÚle de développement plus durable et résilient.

RĂ©cursivitĂ© : Les actions et les projets du QRT s’inscrivent dans un processus d’apprentissage permanent, oĂč chaque nouvelle expĂ©rience renforce les compĂ©tences et les connaissances des acteurs impliquĂ©s.

Dialogue entre les disciplines : Le QRT favorise la coopĂ©ration et le dialogue entre les diffĂ©rents domaines de connaissance et les compĂ©tences professionnelles, en mettant l’accent sur l’interdisciplinaritĂ© et la complĂ©mentaritĂ© des approches.

Éthique de la comprĂ©hension : Le QRT promeut l’empathie, la tolĂ©rance et la solidaritĂ© entre les acteurs et les habitants du territoire, en favorisant la cohĂ©sion sociale et le vivre-ensemble.

En incarnant ces principes, notre 1er Quartier pilote, offre un modÚle inspirant pour aborder la complexité des enjeux territoriaux et construire des solutions durables et intégrées.

Nous avons dĂ©jĂ  levĂ© 2 000 000 € pour que ce rĂȘve devienne rĂ©alitĂ©. Plus que 200 000 € (10%) pour lancer la construction de son Centre d’Ecoconstruction de Ressource et de Formation (CERF), dont les travaux commenceront fin juin !

Vous connaissez des investisseurs humanistes ?
Faites un pont entre nous !
Merci.
Activez pour voir l’image en plus grand.

A lire Ă©galement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *